Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Aider un couple ami

Vos amis traversent des difficultés de couple : comment les aider ?

Vos liens d’amitié vous poussent à intervenir. Soyez avant tout conscient des risques :

  • Des confidences trop intimes peuvent vous être faites et le couple pourrait ensuite se le reprocher et ne plus supporter que vous soyez au courant de certaines choses. Il pourrait vous rejeter.
  • Si vous recevez les confidences de l’un des deux seulement, comment ne pas prendre parti pour lui ? Et s’il s’agit de celui qui n’est pas de votre sexe, le risque d’attachement est énorme, ce qui met encore plus le couple en péril.

De façon générale, la relation d’aide ou le conseil conjugal ne doivent pas impliquer des personnes trop proches (amis, membres de la famille). La personne qui aide doit pouvoir rester objective, en dehors de tout lien affectif ou d’autorité. Le conseiller doit être quelqu’un d’extérieur, neutre, formé à aider. Tenu au secret professionnel, il ne dévoilera pas ce qui a été dit pendant les entretiens. Il saura limiter sa participation à ce qui est constructif, sans devenir la béquille dont on n’arrive pas à se passer.

Votre rôle en tant qu’ami peut être d’aider le couple (ou chacun individuellement) à trouver un conseiller qui respecte ces critères, qu’il soit psychothérapeute, conseiller conjugal, pasteur, personne formée à la relation d’aide…
Dans tous les cas, il y a un domaine dans lequel votre amitié a un rôle primordial à jouer, c’est celui de la protection. Protéger vos amis, c’est :

  • les encourager quand ils perdent espoir, tout en préservant leur intimité
  • être attentif à ce que vivent leurs enfants
  • éloigner les mauvais conseillers avec douceur et fermeté
  • et aussi couper court aux ragots à leur sujet.

C’est en les protégeant ainsi que vous leur témoignerez au mieux votre loyauté.

1Vos témoignages

Partagez votre
expérience ici !

Mon mari et moi aidons actuellement, et depuis plus d’un an, un couple à franchir une passe relationnelle très difficile. Nous avons avec eux une rencontre par semaine. Ces rencontres sont une fois en couple, et une fois en individuel (mon mari rencontre le mari et je rencontre l’épouse).
Nous voyons des choses avancer, mais il est vrai aussi que nous réalisons nos limites, justement à cause des liens d’amitiés… Et nous commençons à tenter de leur faire entrevoir la nécessité d’avoir une aide extérieure… C’est impératif s’ ils veulent vraiment aller plus loin…
Les aléas, dans l’aide d’un couple ami est que, au moins l’un d’eux finira par voir ces rencontres comme des partages amicaux plutôt que comme un vrai travail sur soi… Et il arrivera alors inévitablement un moment où il faudra mettre un «Holà !»…
Nous réalisons alors combien il est difficile de définir quand ce temps est arrivé, puis de franchir ce pas du choix «de les lâcher» sans qu’ils nous pensent «démissionnaires».

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.