Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

La maltraitance managériale

Maltraitance managériale ou harcèlement moral ?

Le comportement tyrannique de certains dirigeants plus ou moins caractériels, qui traitent mal leurs employés, les insultent ou leur parlent sans respect et même avec violence, fait penser à des procédés de harcèlement moral.
Cependant, il ne s’agit pas de harcèlement moral, mais de ce que Marie-France HIRIGOYEN a appelé la maltraitance managériale dans son livre : Malaise dans le travail, harcèlement moral, démêler le vrai du faux. Dans le premier chapitre en particulier, elle dénonce différentes situations, y compris la maltraitance managériale, qui ne sont pas à proprement parler du harcèlement moral.

Les procédés de harcèlement moral visent habituellement une personne en particulier, en cherchant à l’atteindre dans sa dignité. Ils sont souvent cachés ou faits à l’insu des autres membres d’une équipe.
A l’inverse, la violence de cadres pratiquant ce qu’on appelle la maltraitance managériale est visible de tous et repérable par tous. Tous les salariés sont indifféremment maltraités, tous sont susceptibles de subir des pressions.

Pour sortir d’une situation de maltraitance managériale, il est nécessaire d’envisager une action collective au niveau de votre entreprise.
Il faut que l’ensemble des personnes concernées par les agissements de ce responsable réagissent le plus tôt possible et s’accordent pour chercher une solution et dénoncer ces comportements. Il est conseillé de parler d’abord de cela avec vos collègues et de décider ensemble quel type d’action vous pourriez mener.
Il y a plusieurs possibilités :

  • demander à “ce responsable” une réunion s’il accepte (?),
  • demander un rendez-vous avec un autre cadre qui se situe dans la hiérarchie au-dessus de lui ou au directeur de votre entreprise,
  • demander un rendez-vous au DRH (directeur des ressources humaines),
  • faire une pétition,
  • informer les délégués du personnel ou le CHSCT, lorsque ces instances existent dans l’entreprise.

Il est préférable de tenter de trouver une solution au sein de l’entreprise avant de faire appel à des personnes extérieures à celle-ci, comme l’inspecteur du travail ou le médecin du travail.

2Vos témoignages

Partagez votre
expérience ici !

J’ai vu ça dans une entreprise anglo-saxonne, comportement inadmissible envers une équipe aux yeux de tous, car dans un paysager en plus.
J’ai vu ça aussi mais en moins grave dans une autre entreprise Française, qui s’appelle C. lors d’une courte mission.
A un certain moment dans cette entreprise anglo, j’ai demandé une réunion avec le délégué syndical et la DRH et un directeur. Devinez quoi, la DRH nous a … menacés moi et le delegué syndical.
Le délégué syndical paniquait avant la réunion quand je me suis entretenu avec lui.
Le problème fondamental est que ces méthodes de management sont cautionnées et bien sûr connues par la hiérarchie. Sans parler des problèmes politiques et d’une DRH qui ne veut rien voir ni entendre.
Quand vous vivez dans une dictature, vous allez dire gentiment au dictateur ou ses acolytes “ce que tu fais c’est pas bien”. Non seulement il s’en fout mais va vous sanctionner pour s’être plaint.

Je subis actuellement de fortes pressions au travail de la part de ma responsable hiérarchique directe. Elle change d’idée et d’humeur de jour en jour et ça me pousse à bout ainsi qu’à la plupart de mes collègues. Elle dénigre notre travail et demande régulièrement des entretiens personnels avec chacun d’entre nous. J’ai un de ces entretiens ce matin et c’est un vrai calvaire rien que d’y penser. J’ai pensé contacter un avocat pour savoir si c’était du harcèlement moral. J’en suis au stade où je veux changer de métier.
Si vous avez quelques conseils à me donner ça pourrait m’aider.

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.