Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Lâcher prise ne signifie pas capituler

Quel est le point commun entre un être humain et un cactus ?

Cactus
Regardez attentivement ces fleurs…
Il s’agit, vous les aurez reconnus, de cactus ! Elles sont magnifiques, n’est-ce pas ?

Que savez-vous d’elles ? Quel est donc leur secret ?
Pourquoi sont-elles si belles ? Quels soins réclament-elles ?

Les professionnels conseillent de laisser les cactus au froid et au sec pendant l’hiver.
Ce repos hivernal est fondamental pour la plupart des cactus. Le sol doit s’assécher complètement pendant un mois ou plus… Faute de quoi, le cactus est « condamné ».
Si malgré tout il survit sans être passé par cette étape de restriction, il sera malingre et produira beaucoup moins de fleurs.
C’est un peu mourir un temps pour mieux renaître.

A travers ces conseils, le professionnel n’agit pas par dureté, mais en vertu de la compréhension et du respect d’un besoin vital pour l’épanouissement de la plante et la production de nouvelles fleurs.

Alors, quelles leçons pouvons-nous en tirer pour nous les êtres humains ? J’ai à cœur d’en partager deux :

Quelles que soient les périodes d’hiver ou de sécheresse que nous traversons, gardons toujours espoir…

et souvenons-nous de ces cactus !
S’il nous semble que le temps s’éternise avant de voir apparaître une petite lueur, si nous désespérons de voir aboutir un jour le fruit de nos efforts…, restons confiants… :
Lâcher prise, ne signifie pas capituler.

Peut-être ces périodes d’assèchement apparent, sont-elles également nécessaires pour nous…

En hiver, la nature semble endormie, voire morte… En réalité, les germes sont secrètement en préparation et invisibles à l’œil.
Une terre a besoin d’être mise en jachère pour pouvoir à nouveau produire.

Il est donc vraisemblable que, à l’identique du cactus, nos fleurs futures seront d’autant plus belles que notre hiver aura été rude…

Certains cactus mettent 50 ans, voire plus, avant d’arriver à la floraison…

Donc à vous tous les quinquagénaires (et au-delà), je me permets un petit clin d’œil : vos plus belles fleurs sont probablement à venir

Voilà de quoi raviver, j’en suis sûre, un feu de joie intérieur et ramener sur vos visages fatigués par la vie et les soucis, un sourire d’espérance…

Ce message n’est bien sûr nullement une invitation à la maltraitance, ni envers soi, ni envers autrui…
Il s’agit bien au contraire d’un encouragement : si vous êtes en période de sécheresse, si vous désespérez de voir l’issue de vos difficultés, puis-je vous suggérer de vous procurer une photo d’un cactus en fleurs et de la regarder plusieurs fois par jour en vous souvenant de cette histoire…

Je suis sûre qu’alors une petite flamme de confiance et d’espérance se rallumera en vous, et se maintiendra jusqu’au moment où votre feu intérieur s’enflammera à nouveau…

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.