Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Se remettre au travail après une rupture

Rupture sentimentale. Quels effets sur la vie personnelle et professionnelle ? Comment s’en sortir ?

La vie personnelle est rythmée d’évènements-charnières, positifs ou négatifs. Il est préférable de cloisonner sa vie privée de sa vie professionnelle, néanmoins des périodes vécues difficilement peuvent perturber votre concentration et votre efficacité. Une rupture mal gérée, peut remettre en cause votre plan de carrière.

Comment reprendre sa vie professionnelle en main après une rupture ?

Pour repartir du bon pied après une rupture, il faut relativiser, positiver et s’accorder du temps. Il n’est pas simple d’entreprendre ces démarches mais, par vos efforts et votre insistance, vous verrez vite le positif, plutôt que l’aspect pessimiste des choses. Posez-vous les bonnes questions :

  • Suis-je heureux d’être en bonne santé ?
  • Maintenant que je suis célibataire, vais-je réaliser certains de mes rêves plus facilement ?
  • Vais-je tirer un enseignement de cette rupture et en faire un « marchepied » pour la suite ?

Si une rupture vous éclaire sur la personnalité de votre ancien(ne) compagnon (compagne), elle vous apprend beaucoup sur vous-même. Vous placer dans une posture d’analyse et de cheminement personnel, plutôt que ressasser votre malheur, peut devenir une aventure enrichissante.

La rupture que vous vivez fait partie de votre vécu. « L’Ecole de la vie » vous adresse des leçons ! Il ne vous appartient pas de les juger mais de les retenir pour évoluer. Par exemple :
Votre ex-conjoint(e)- comme les précédent(e)s – vous reprochait votre côté casanier ou votre mauvaise humeur constante ? Quelles peuvent être les solutions ? Un bilan personnel sur vos comportements ? Vous pouvez envisager de trouver un(e) conjoint(e) qui apprécie, comme vous, de passer du temps à la maison ou qui sache modérer votre humeur maussade.

Sans vous acharner au travail pour nier l’aspect réel de la rupture, il va vous falloir donner l’essentiel à votre employeur… Faites en sorte, dans cette période difficile, qu’il n’ait rien à vous reprocher. S’il le faut, aérez-vous davantage en fin de journée et relâchez la pression en dehors de l’entreprise. Evitez de parler de vos soucis personnels sur votre lieu de travail. Confiez-vous plutôt à un tiers. Votre esprit est déjà concentré sur votre rupture et la nécessité de ne pas vous effondrer au travail. Il faut donc vous alléger la vie afin de contrebalancer le choc par les bienfaits d’une vie saine et régulière. Certaines tâches quotidiennes ne sont pas vitales : rangement de la maison, administratif personnel, consultation des réseaux sociaux… Laissez-les de côté pour un temps. A chaque jour suffit sa peine ! C’est en gardant une activité régulière au travail (en évitant excès et addictions) que la vie reprendra son cours normal. Si vous broyez toujours du noir après quelques semaines de réelle « reprise en main » de votre quotidien, n’hésitez pas à consulter un psychologue pour un travail plus profond.

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.