Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Hiérarchie en opposition 1

Comment faut-il se comporter lorsqu'on est confronté à des points de vue opposés entre échelons hiérarchiques ?

Il est une situation répandue dans le monde du travail : l’opposition entre deux échelons hiérarchiques.
Vous, simple employé, êtes pris entre deux managers. Peut-être vous donnent-ils des ordres différents ou opposés, l’ordre de l’un annulant celui de l’autre et vice-versa. Dans cette situation, méfiance ! Il serait tentant d’en référer directement au supérieur hiérarchique de ces deux managers pour résoudre le problème. La conséquence pourrait être qu’ils « fraternisent » à vos dépends et qu’ils reportent leurs fautes ou la cause de leur mésentente directement sur vous… Dans cette situation il convient de toujours garder à l’esprit que ce n’est pas à vous de « réconcilier » vos deux supérieurs hiérarchiques. La médiation ne fait pas partie de votre « fiche de poste ». Votre but sera de vous rendre cette situation plus confortable.
Comment ?

La technique de la pensée positive

Prises séparément, ces deux personnes doivent avoir de bons côtés ! Soyez certain que vous pouvez apprendre d’elles. Utilisez votre sens de la psychologie. Vous pouvez essayer de recueillir le positif d’une situation conflictuelle même si elle s’envenime. Commencez par modéliser la façon de travailler et d’agir de vos deux managers. Faites-vous une fiche. En cas de furieuse envie d’exploser, vous aurez un « pense-bête » qui vous indiquera comment vous conduire avec eux. Le but de ce mémo est de vous permettre de réfléchir avant de sortir de vos gonds.

Concrètement :

2 colonnes : Une pour le manager A, l’autre pour le manager B, avec des sous-rubriques.

Exemple :

Manager A :

  • réagit toujours de telle manière (énervement, calme, silence etc.)
  • veut m’amener à … (haïr l’autre collaborateur, le faire démissionner, accumuler des preuves contre lui, etc.)
  • son idée : il veut que je traite tel sujet, tel projet sous tel angle…
  • ma stratégie : (à définir éventuellement avec un supérieur qui sait le gérer)

Avec lui je ne dis rien, je me contente de prendre des notes, je ne prends jamais position, je suis neutre, etc. ou avec lui je peux parler franchement, j’exprime ce que je pense etc.
Je fais de même avec le chef B.

La technique de la mise à plat

Je peux aussi demander à les voir ensemble et formuler clairement ma question: « comment dois-je travailler sur ce projet car visiblement vos avis et vos méthodes ne sont pas compatibles! »
Il est important dans ce type de conflit de revenir au travail et à l’accomplissement du travail, sans s’appesantir sur le problème relationnel. Je note tout ce qui est dit pour montrer que je suis disposé à m’investir, que je suis quelqu’un de pragmatique qui ne s’encombre pas des petites histoires internes. J’accroche cette feuille, bien visiblement, au dessus de mon bureau. Je montre ainsi que je mettrai en pratique ce qu’on m’a conseillé pour que le travail puisse être réalisé au mieux. En cas de litiges, je me sens ainsi « protégé » puisque les conseils viennent directement d’eux ! S’ils ne sont pas contents cela veut dire qu’ils devront se remettre en cause eux-mêmes.
Vous pouvez aussi utiliser d’autres techniques.
Pour cela voir l’article Hiérarchie en opposition (2)

1Vos témoignages

Partagez votre
expérience ici !

Lorsque j’étais forestier, il m’est arrivé d’être confronté à des points de vue opposés entre échelons hiérarchiques. Ce fut un réel cas de conscience pour moi. Quel ordre suivre ? Quelles méthodes utiliser entre deux recommandations différentes ? Faut-il tenir compte des indications du plus proche ou bien du plus élevé en grade ?
Naïvement, je suis allé présenter indépendamment la situation aux deux personnes pour leur exposer mon dilemme cornélien. Vous dites en début d’article que le risque majeur est qu’ils « fraternisent » à vos dépends et qu’ils reportent leurs fautes ou la cause de leur mésentente directement sur vous… » . C’est exactement ce qui s’est produit. Mais bien au-delà, mon propre chef m’a fait passer pour un délateur auprès de mes collègues. Ce fut une situation extrêmement embarrassante.
J’aurais bien aimé avoir vos conseils à ma disposition à cette époque. Cela aurait changé probablement beaucoup de choses et évité l’ambiance déplorable qui en a résulté.

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.