Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Son auditoire en réunion

Comment captiver son auditoire ou quelques astuces pour bien communiquer avec son public

La réussite d’une réunion ne dépend pas seulement de sa préparation ou de sa présentation. L’auditoire a son importance et il faut en tenir compte. Il faut « aimer » son auditoire comme une personne.

Voici quelques indications qui pourront vous aider à communiquer avec lui et à tenir les participants en éveil.
L’attitude est aussi importante que le texte que vous aurez à dire. Au travers d’elle, vous communiquerez plus ou moins efficacement.Tenir compte du fait qu’on communique pour 20% seulement par ce qu’on dit, 50% par le visuel, 30% par notre façon de parler.

A éviter :

  • les bras croisés, le regard baissé, les mains sous la table…
  • l’immobilité

A faire :

  • Si possible être debout. Auditoire peu important : se servir des mains et du regard. Auditoire important : être debout sur l’estrade, bouger.
    Les plus audacieux iront jusqu’à se promener entre les rangées avec leur micro pour demander un avis et couper ainsi le monologue.
  • Désigner avec le doigt sur le paper-board les points importants en les abordant.
  • Il ne faut pas avoir peur des silences, mais apprendre à les utiliser.
  • Si des participants parlent en aparté, ne pas parler plus fort pour couvrir leur voix, mais au contraire se taire et attendre. Eventuellement s’avancer vers eux avec le micro pour leur demander leur avis, ou simplement leur attention sur ce qui est dit.
  • En cas de brouhaha. S’arrêter de parler. Puis “on continue SVP”.
  • Dès que la discussion dérape, il faut couper et recentrer sur le sujet (dans la mesure du possible, l’objectif doit être écrit et visible sur le paper board).
  • S’il le faut, il vaut mieux que l’animateur reprenne pour un temps l’autorité en gardant seul la parole.
  • Se préparer à gérer les participants difficiles (voir article).

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.