Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Communication insuffisante

Stress 33 : Communication insuffisante au niveau professionnel

Des exemples de personnes concernées :

personnes entretenant des relations froides.

Les conséquences de ce stress :

tension entre collègues de travail, ambiance désagréable.

Quelques jalons pour des solutions :

aller voir la personne concernée avec un petit cadeau ; lui offrir le café peut être une première étape pour de meilleurs rapports. Mettre tous les atouts d’une bonne communication de son côté : le regard, l’intonation, la gestuelle et les paroles. Un bon entraînement est souvent nécessaire.
Cela peut se faire naturellement ; en changeant de comportement soi-même, on peut arriver à améliorer une relation tendue.Parfois cela ne suffit pas, notamment lorsqu’il y a un différend (que vous ignorez peut-être) non réglé entre vous. L’étape suivante est alors nécessaire :

  • Avoir le courage de parler paisiblement sans s’humilier pour autant.
  • Présenter la situation et les conséquences désagréables : personne n’est heureux de travailler dans de telles conditions. Dites-lui que vous souhaitez parler du problème existant. Si vous connaissez ce problème, essayez de comprendre en quoi vous pourriez en être responsable (au moins en partie) et reconnaissez vos torts sans les justifier. N’évoquez pas les siens : cela ne concerne que la personne ; ce sera à elle d’en parler (ou de ne pas en parler).

Le « réchauffement » des relations est parfois une affaire de patience, un long défi à gagner. Ne vous découragez pas si cela ne marche pas du premier coup. Un comportement conciliant mais adulte peut en arriver à bout.

1Vos témoignages

Partagez votre
expérience ici !

J’entretenais des relations très tendues avec mon chef. Il n’acceptait pas que ma foi ne soit pas « normalisée ». Cela provoquait des sous-entendus, était à l’origine d’un comportement froid, ou à l’opposé, d’énervements où la moindre chose prenait des dimensions démesurées. Mon comportement défensif fut probablement interprété comme de l’antipathie, peut-être de l’hostilité à son égard.
Malgré mon appréhension et probablement mon orgueil, je résolus d’aller le voir. Cette décision fut difficile et me demanda un certain temps de préparation. Ce fut une simple visite avec un simple cadeau : un cageot de cerises récoltées de mon jardin « pour vous faire plaisir à vous et votre épouse ». Ce fut le catalyseur qui nous ramena à des relations normales et mêmes amicales.
Par la suite, pendant des années, nous avons pu travailler ensemble. Certes, il a pu arriver des périodes plus difficiles que d’autres. Mais nous avons toujours pu surmonter rapidement ces difficultés et continuer dans la confiance et l’estime mutuelle.

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.