Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Dépendance au travail

Comment dominer son addiction ou dépendance au travail

Selon l’observatoire du stress de la CGC (Confédération Générale des Cadres), la dépendance au travail toucherait un cadre sur deux. Il s’agit là d’un problème sérieux.

Comment cela peut-il arriver ?

  • Des objectifs trop ambitieux
  • Des rémunérations variables en fonction des résultats
  • Une totale autonomie
  • Une pression excessive de la hiérarchie ou des collègues
  • Un manque d’assurance, de confiance en soi

Comment cela se manifeste-t-il :

  • Vous emportez du travail à la maison pour le soir ou le week-end
  • Vous devenez très sensible aux réflexions sur vos compétences
  • Vous vous intéressez moins à votre famille
  • Pour tenir le coup, vous avez recours à l’alcool, au tabac, à l’abus de café, aux médicaments ou même aux drogues

Comment en prendrez-vous conscience :

La plupart des personnes concernées par une addiction pensent pouvoir la dominer. Constatez les faits (non le ressenti) et soyez clairvoyant pour savoir où vous en êtes :

  1. Etudiez si les critères ci-dessus vous concernent.
  2. Faites un autodiagnostic (par exemple sur doctissimo)
    Comme beaucoup de dépendances, « l’addiction au travail est à la fois souffrance et plaisir ».

Comment y remédier

Si vous reconnaissez qu’il y a dépendance, il devient important de réagir. Dans un premier temps, nos articles sur le burn-out contribueront à vous aider.
N’hésitez pas à revoir votre organisation. Il est difficile de se remettre en question, mais accepter de le faire est toujours enrichissant. Pour vous aider, une équipe d’ACSER est en place depuis plusieurs années et peut vous conseiller. Contactez-nous sur acser@acser.org Si votre dépendance est source d’une souffrance trop grande à porter, n’hésitez pas à avoir recours à un psychothérapeute.

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.