Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Diplômés… et ensuite

Cinq points importants pour réussir son entrée dans la vie professionnelle.

Bien choisir son domaine

En s’appuyant sur ses goûts, ses rêves (on pourrait même parler de vocation), ses capacités et ses besoins personnels, mais en tenant compte également des besoins de la société et des prévisions sur le moyen terme dans le domaine choisi.
Si vous aimez ce que vous faites, si vous y croyez et si vous vous sentez bien à votre place, vous avez déjà franchi un grand pas. Votre métier pourra vous apporter beaucoup de satisfactions.

Avoir de la compétence dans le domaine choisi

Cette compétence n’est pas acquise une fois pour toutes en sortant des meilleures écoles. Elle s’étaye constamment avec de la pratique, des remises à niveau et de la formation professionnelle.
Par exemple, pour un médecin, ce sont :

  • des années d’expérience sur le terrain,
  • un enseignement post-universitaire (stages, congrès, réunions confraternelles, lecture de revues spécialisées…),
  • des requêtes auprès de confrères plus spécialisés pour des problèmes difficiles.

La détermination

La détermination est la ténacité d’une personne prête à bien faire les choses (J. Tessier).
C’est un état d’esprit dans lequel le doute n’a pas sa place. Les grands Hommes notamment font preuve de détermination dite farouche dans les objectifs qu’ils se sont fixés …

L’éthique

Quelqu’un a dit : L’éthique n’est pas élastique.
Synonyme de non-compromission, d’équité, de droiture, d’honnêteté, d’intégrité.
Prendre de bonnes habitudes dans ce domaine, en adoptant un code d’éthique, c’est avoir une vue sur le long terme. C’est un combat qui se gagne au fil des jours et peut se perdre en une seconde par une parole ou une action irréfléchie.
J’ai lu ce cas d’un brillant étudiant d’HEC qui a été « fiché » pour longtemps auprès des grandes entreprises françaises, à cause de propos déplaisants et arrogants (internet peut être un instrument avec une mémoire redoutable !)
Dans les postes à grandes responsabilités, vous pourriez dire « j’ai une réputation, pas deux ; tout l’argent que je pourrais avoir dans l’avenir, ne pourrait pas racheter complètement ma crédibilité si elle était remise en question ».

L’engagement

Souvent, on se retire plus facilement qu’on n’ose s’investir. La prudence fait partie de l’état d’esprit plus particulièrement français (notre société est une des plus protégées au monde). Mais trop de prudence à vouloir s’engager est un frein à la réussite et à l’avancement de projets.

Conclusion :

Vous pouvez réussir dans la vie, mais le plus important est de réussir votre vie.

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.