Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Le sommeil

Quelques éléments pour avoir un meilleur sommeil

Notre sommeil dépend de notre nature et de notre personnalité. Même si le corps a de grandes capacités d’adaptation, nous n’avons pas tous les mêmes besoins en sommeil. En effet, diverses études ayant contribué à analyser les mécanismes du sommeil confirment, entre autres, le caractère individuel des besoins de sommeil (c’est-à-dire le temps de récupération et de reconstruction nécessaire à chaque individu pour « se sentir bien »).

Voici quelques grands principes à appliquer :

  • mieux vaut avoir des heures régulières pour aller se coucher, adaptées à son cycle habituel. Evitez les heures de coucher trop variables d’un jour à l’autre.
    Récupérer en faisant une « grasse matinée » ne nous met pas en forme pour autant. En revanche, il faut savoir que le sommeil lent (qui a pour rôle d’effacer la fatigue physique) prédomine dans la première partie de la nuit.
  • évitez les excitants le soir (café et thé), surtout après 16 heures.
  • évitez les repas trop lourds le soir. Ce n’est pas pendant le sommeil qu’on a le plus besoin de calories.
  • si vous souffrez d’insomnie, faites une activité reposante avant d’aller vous coucher : la lecture en particulier. Evitez de regarder un film violent qui fait « monter l’adrénaline ».
  • dès que vous sentez le sommeil venir, n’attendez pas pour aller vous coucher.
  • s´endormir avant minuit est important. Cela permet un meilleur sommeil réparateur.

Quoi qu’il en soit, une mauvaise nuit de sommeil n’est pas un drame. Vous récupèrerez le lendemain en reprenant votre cycle normal.

Les grosses chaleurs peuvent aussi perturber le sommeil. Préférez les sucres lents (féculents) pour le dîner ; juste avant de dormir, en vous rafraîchissant la tête et la nuque à l’eau froide, vous favoriserez une baisse de température sur votre cerveau.

Un mot sur la sieste

même si elle est courte et n’aboutit pas au sommeil, elle améliore la concentration et les performances de l’après midi. Cela a été démontré.
Allongé ou assis, respiration tranquille, les yeux fermés, jambes et bras décroisés, muscles décontractés. Installez-vous confortablement, les vêtements desserrés, laissez vos pensées vagabonder. A la fin de la sieste, prenez quelques minutes pour vous remettre en route. Vous serez plus en forme pour reprendre le travail de l’après-midi.

1Vos témoignages

Partagez votre
expérience ici !

Merci ! grâce à vous je viens de découvrir le site des Neurobranchés qui propose des tests en ligne gratuits, pour mieux connaître ses rythmes biologiques… Intéressant !

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.