Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Préserver son autorité de cadre

Quelques conseils pour éviter de saper votre propre autorité de cadre

S’il vous est difficile d’asseoir votre autorité de cadre, voici quelques attitudes qu’il vaut mieux éviter :

  • offrir à l’autre des excuses toutes prêtes, comme par exemple : « c’est dur pour vous, je comprends votre retard au bureau ».
  • relativiser vos demandes, comme par exemple « ce travail est urgent, mais il pourra quand même attendre encore un peu ». Les « mais » ou les « si  » limitent souvent la portée de vos paroles.
  • vous excuser d’avoir fait un reproche justifié, comme par exemple « Désolé de paraître dur à votre égard ».
  • vous abriter derrière une autre personne, comme par exemple « le directeur souhaite que vous fassiez… ». Vous ne deviendriez qu’un intermédiaire.
  • entrer dans le jeu de la discussion, du compromis, de la tergiversation.

Ces manières de faire (ou d’être) non seulement risquent de saper votre autorité mais ne rendent pas service à votre collaborateur. Certes, elles vous rendent « sympathique » sur le court terme, mais :

  • elles justifient de mauvaises habitudes de sa part,
  • lui enlèvent sa volonté de mieux faire en normalisant un problème,
  • dénotent de votre part une crainte de l’autre et un sentiment de culpabilité.

« Toujours ménager l’autre n’est pas le respecter. »
Avoir une attitude affirmée en tant que cadre vous fera peut-être perdre des amitiés dans votre entreprise mais vous en retrouverez de nouvelles, plus solides, et qui vous porteront plus d’estime.

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.