Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Tri des tâches

Comment s’organiser dans le travail et trier les tâches à faire ?

Il s’agit de la méthode préconisée par le général Eisenhower. Prenez votre calepin et triez votre liste de tâches dans ce qui est :

Important et urgent :

à faire en attribuant un délai de réalisation très court.
Mettez de côté pour cette tâche, un temps d’exécution suffisamment large.

Important et non urgent :

prévoyez déjà la date, à la façon d’un rendez-vous, où vous réaliserez cette tâche… pas au dernier moment.

Non important et urgent :

Si la tâche est utile, elle sera éventuellement déléguée.Si vous êtes débordé de travail, ne croyez-vous pas que vous devriez tout simplement la rayer de votre liste des choses à faire ?

Non important et non urgent.

A mettre dans votre liste des choses à faire ou à déléguer dans un créneau de temps disponible… un jour.

Pour distinguer ce qui est important de ce qui ne l’est pas, posez-vous la question: « Si cette tâche n’était pas effectuée, ni par moi ni par quelqu’un d’autre, quelles en seraient les conséquences pour les personnes concernées ? »
Pour séparer l’urgent du non urgent, demandez à votre donneur d’ordres (client, supérieur hiérarchique ou autre) : « Dans quel délai souhaitez-vous avoir ce travail terminé ? » Sachant que devant toute réponse évasive, sans délai impératif justifié, vous pourrez douter de la réalité de l’urgence…

1Vos témoignages

Partagez votre
expérience ici !

Pas seulement pour le « tri des tâches » !
Mon mari et moi, avons assisté à un week-end de couples, dirigé par l’association « Vie et Famille ».
Lors de l’un de nos entretiens avec l’un des animateurs de cette rencontre, nous avons partagé sur nos difficultés de communication. Et il nous a fait faire un exercice très intéressant.
Nous avons, sur une feuille coupée en 4 cases, (Urgent-Important), (Urgent-Non important), (Non urgent-Important), (Non urgent-Non important), sélectionné ce qui, pour nous, représentait notre couple, nos besoins, nos attentes…
Puis, les comparant, nous avons pu voir où nos avis différaient, en discuter, chacun expliquant à l’autre ses raisons et ses choix.
Cela a permis un dialogue ouvert et très fructueux, dans lequel nous nous sommes engagés aussi, l’un vis-à-vis de l’autre, à considérer les importances et les urgences de notre conjoint…Ce fut un moment béni et il nous arrive de revenir à ce tableau lorsque nous avons des décisions à prendre ou des choses à partager…

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.