Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Critères de dérives des sectes

Un outil pour discerner les dérives sectaires et aider à en sortir

En France, respectueux de toutes les croyances et fidèle au principe de laïcité, le législateur s’est toujours refusé à définir les religions. Pour les mêmes raisons, il n’existe aucune définition des notions de « secte » ou de « dérive sectaire ».
Face à l’impossibilité de définir ces notions, la commission d’enquête parlementaire de 1995 a retenu les critères suivants pour les appréhender et les caractériser :

  • la déstabilisation mentale ;
  • le caractère exorbitant des exigences financières ;
  • la rupture avec l’environnement d’origine ;
  • l’existence d’atteintes à l’intégrité physique ;
  • l’embrigadement des enfants, le discours antisocial, les troubles à l’ordre public ;
  • l’importance des démêlés judiciaires ;
  • l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels ;
  • les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

Déceler l’influence sectaire dans le comportement d’un proche :

  • l’adoption d’un langage propre au groupe ;
  • la modification des habitudes alimentaires ;
  • le refus de soins ;
  • une situation de rupture avec la famille ou le milieu social ;
  • un engagement exclusif pour le groupe ;
  • une soumission absolue, un dévouement total aux dirigeants ;
  • la perte d’esprit critique et la réponse à toutes les interrogations existentielles.

Comment réagir ?

  • s’informer sur le groupe fréquenté par la personne : ses rites, sa philosophie, son vocabulaire ;
  • respecter la personne et tenter de lui faire prendre conscience des contre-vérités dans les doctrines proposées ;
  • rester ouvert au dialogue et ne pas la culpabiliser.

Il est important de maintenir le lien avec la victime. Comment :

  • en entretenant des contacts aussi fréquents et amicaux que possible ;
  • en valorisant ce qu’elle représente pour son entourage familial et social ;
  • en évoquant les souvenirs positifs partagés
Provenance de l’article : MIVILUDES

1Vos témoignages

Partagez votre
expérience ici !

Ces critères me semblent bien résumer comment identifier les dérives sectaires. Ils nous évitent d’une part de tomber dans le domaine des sectes, mais aussi, et cela me parait tout aussi important, de faire de l’alarmisme en voyant des sectes partout dès que l’on sort des « normes » auxquelles nous sommes habitués.
Il y a malgré tout un risque de tomber plus par crainte que par conviction, dans un « athéisme protecteur » ; l’athéisme radical ne peut-il pas devenir une forme de religion qui peut verser dans le sectarisme ? A réfléchir…
Nous avons la chance en France d’avoir la liberté d’expression. Sachons garder ce bien précieux dans la tolérance et la clairvoyance !

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.