Pour mieux vivre sa vie
professionnelle et personnelle

Sous-estimation de soi

L’estime de soi : véritable catalyseur de réussite

Dans le monde professionnel, personne n’évolue avec la même aisance. Certains se mettent en avant et s’affichent comme des leaders, d’autres hésitent à se démarquer et à trouver leur place. La différence n’est pas simplement fondée sur le bagage universitaire ou sur le bagage professionnel… Un élément majeur entre en jeu : l’estime de soi.

La sous-estimation de soi est une maladie moderne

Hésitation à s’investir dans l’entreprise ou dans des projets personnels, hésitation à prendre des décisions qui pourraient s’avérer positives pour l’entreprise, refus ou rejet total des responsabilités… La sous-estimation de soi est une maladie du monde moderne qui entraîne bien des méfaits. Dans un contexte de rentabilisation des effectifs où le travailleur est jugé, comparé, parfois même “noté” et où “personne n’est irremplaçable”, la personne se sous-estimant peut-être depuis l’enfance peut être victime de dépréciation dû à une mauvaise estime de soi…

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

Equilibre psychique fondé sur le besoin de reconnaissance de soi-même et d’autrui, véritable catalyseur de réussite, l’estime de soi doit s’entretenir régulièrement. Pour ce faire, la meilleure façon de procéder est de ne pas être trop critique envers soi-même.
L’équation dite “de James” nous apprend que l’estime de soi est le rapport entre nos prétentions et nos succès. Ainsi se fixer des objectifs irréalisables ou trop élevés est facteur d’une baisse d’estime de soi…

Quelques règles pour affirmer ou entretenir son estime de soi :

  1. Comprendre ce qu’implique réellement l’estime de soi : se considérer et être considéré par autrui comme quelqu’un de bien
  2. Comprendre que l’estime de soi est à la base de tout progrès
  3. Savoir que sous-estimer ses capacités mène à l’échec
  4. Savoir que surestimer ses capacités peut mener à l’échec

D’où vient la mauvaise estime de soi ?

Etre déprécié dans un événement-charnière de sa vie, être régulièrement critiqué de la part de personnes que l’on estime (parents, famille…), être comparé ou être humilié publiquement sont autant de facteurs qui ont des répercussions sérieuses sur l’estime de soi et qui amènent l’homme à être en conflit avec soi-même.

Apprendre à s’estimer

  • Cesser de se dévaloriser
  • Se refuser à toute comparaison
  • Découvrir ses dons et les exploiter
  • Oser énoncer sa fonction dans l’entreprise sans crainte
  • Accepter les défis et les responsabilités en se disant que toute expérience nouvelle est enrichissante

2Vos témoignages

Partagez votre
expérience ici !

La mauvaise estime de soi vient très souvent de la part de notre entourage et remonte à l’enfance. Il n’est pas facile de s’en débarrasser tellement elle est ancrée en nous. Un travail en profondeur sur soi-même est une véritable libération. La vie est vécue autrement.

Bonsoir,
J’aime les 5 commandements énumérés, si je peux m’exprimer ainsi, pour développer une bonne estime de soi.
Eviter la comparaison est un élément primordial car si je me compare, je peux trouver moins bien que moi et je risque de m’enorgueillir ; à l’inverse, si je trouve mieux que moi, je me sentirai coupable, sans talents et je risque de me décourager. Bref, nous savons que la comparaison est auto-destructrice.
Cordialement,
Pauline

Postez votre témoignage !

Qui êtes-vous ?
  •  

Votre témoignage
Les champs marqués d'une (*) sont obligatoires.